Le côté formel de la bio m'a toujours fait sourire : parlez de soi même à la 3e personne... Alors, faisons simple !

Tourangeot au siècle dernier, j'ai pourtant passé encore plus de temps en Alsace qu'en Normadie où je vis aujourd'hui.

Jusqu'à présent, mes occupations professionnelles se sont équilibrées entre technique et commercial... même si c'est quand même une préférence pour l'un des deux.

Pour la petite histoire, je suis un "vieux" du web. Vers 1995, j'ai créé un BBS accessible uniquement par modem, mais connecté à internet (email et newsfeed) par un réseau de BBS FirstClass français (Mariane) : La Cigogne.

En 1998, pour la coupe du monde et en grand réfractaire au foot, je lance un cityguide à Strasbourg pour connaitre "ce qu'il y a à faire à part regarder le foot à la télé" : Cigogne.net.

Un peu plus tard (200?), sur la base d'utilisateurs que j'avais sur les précédents services, Blogamoi arrive... Une petite plateforme de blog basée sur une évolution de Dotclear 1.0 que j'avais bricolé dans mon garage le soir.

Lors que les précédents services n'étaient pas commerciaux, ils étaient plus ou moins hébergés par une association que j'avais créée : l'ADCEA (Association pour le Développement des Communications Electroniques en Alsace), j'ai créé ma première entreprise : SPIPEURS (entreprise individuelle). Elle avait pour but de devenir une agence web dédiée SPIP (un formidable CMS, foncièrement multi-contributeurs). Mais finalement, je suis parti sur un super job à Rouen.

En 2005, juste après avoir déménagé en Normandie, j'ai accompagné ma femme dans la création de son site e-commerce : L'Atelier de Kitty.

En 2007, j'ai commencé à migrer Blogamoi sur DotClear 2 (en bêta à l'époque), mais aussi à en faire une plateforme de commerce électronique : 42Stores. En fait, j'ai un petit camarade Kansas of Elsass qui avait un blog sur Blogamoi qui voulait vendre quelques T-shirts qui m'a donné l'idée de me lancer sur le sujet. En 2008, avec Benjamin avec qui je travaillais à l'époque, nous nous sommes associés pour lancer 42Stores SARL. Première startup à plein temps pour moi.

Mais fin 2009, après avoir été faire un petit tour à San Francisco, nous revenons avec une idée : les réseaux sociaux et le e-commerce ont un vrai besoin de connexion. SpreadButton va naitre... enfin incuber d'abord.

Avec Benjamin et quelques autres camarades dans le net, nous avons créer une association #NWX pour regrouper les entreprises du Web de Rouen et nous donner de la visibilité avec la première conférence sur le sujet.

Après pas mal de tests, Spreading Apps SAS va être créé en 2011 pour porter SpreadButton qui deviendra rapidement SPREAD. Et je m'y consacre à plein temps au moment de notre levée de fonds en 2012.

C'est tout... pour le moment !

Image

Olivier Martineau

Les 9 vies, c'est un minimum.

Back to Overview