Hack Yourself : changer grâce aux habitudes

Depuis mes 20 ans, je suis fan des livres de développement personnel. J’en lis au moins un par an. Je me rappelle même du premier que j’ai lu : Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent de Stephen Covey.

Il ne faut pas se le cacher, beaucoup sont fumeux… et en plus, le développement personnel n’est pas dans notre culture française. C’est un truc très américain. Je comprends que certains n’arrivent pas à rentrer dedans.

Mais certains livres sont un peu plus marquants : La semaine de 4 heures de Tim Ferriss. Évidemment le contenu est critiquable, mais le fond m’a permis d’avoir une autre approche vis-à-vis du travail, sur trois points en particulier :

  1. L’automatisation, c’est la vie. Surtout ça libère la vie. Dès que je dois faire quelque chose plusieurs fois, je l’automatise le plus possible.
  2. Déléguer : tellement difficile, mais tellement indispensable. Mais dès que l’on a compris que c’était indispensable pour faire grandir son entreprise.
  3. Le troisième point ? C’est que l’on peut se permettre d’exister en dehors du travail (oui, j’ai une tendance workaholic, j’en ai déjà parlé là).

Couverture Atomic Habits

Bref, il y a de bons livres, il y a de mauvais livres (je les ai oubliés…). Mais début avril, j’ai lu Un rien peut tout changer ! de James Clear. Je préfère le titre américain : Atomic Habits, mais la traduction française est, elle, très correct (ce n’est pas toujours le cas). Je le classe dans les meilleurs livres de développement personnel que j’ai lus ces dernières années. Forcément, ça n’est que mon avis : l’écho qu’un livre peut avoir sur soi-même est lié au contexte que l’on vit personnellement.

Généralement, quand je veux changer mon mode de fonctionnement, je me lance des chalenges :

  • pendant 3 mois, je fais du sport 2 fois par semaine.
  • pendant 2 mois, je fais attention à ce que je mange pour perdre 3kg.
  • je me lancer dans un sujet à apprendre.
  • je tente un mois sans sucre…

Pour être honnête… la plupart du temps, c’est un échec. 😞

Petites habitudes, grands changements.

Atomic Habits pose le problème différemment. Pour changer, il suffit de mettre en place de petites habitudes quotidiennes : elles impacteront de façon très importante notre évolution, et elles s’installeront durablement :

  • Il vaut mieux faire 10 minutes de sport tous les jours qu’une heure par semaine.
  • Travailler son anglais tous les jours vous permettra bien mieux de maitriser la langue que de partir en stage une fois par an.
  • Etc. C’est applicable à tout.

Voilà, une idée intéressante, non ? On arrête de faire des efforts pénibles ponctuellement, mais on met en place de petits changements indolores définitivement.

Je ne vais pas vous faire un résumé du livre, lisez-le. Il explique concrètement le fonctionnement des habitudes quotidiennes, et concrètement comment mettre en place de nouvelles habitudes et supprimer les mauvaises habitudes dont on veut se débarrasser. Et pour cela, il y a une vraie stratégie qui permet de travailler sur plusieurs angles. C’est assez simple, mais, j’espère, très efficace.

Aujourd’hui, j’ai mis en place trois nouvelles habitudes (et supprimé une mauvaise) sur les quinze derniers jours. C’est évidemment trop court pour savoir si elles vont tenir dans le temps, mais je suis assez confiant. Je vous tiens au courant dans une mise à jour à venir de cet article.

J’ai l’impression d’être un hacker, un hacker de moi-même. C’est très plaisant !

Olivier MARTINEAU Ecrit par :   

Entrepreneur enthousiaste (♥︎ produit & kpi), technophile (♥︎ dev & srv), co-président de la FRENCH TECH ROUEN, co-fondateur SPREAD, solution SaaS d'engagement clients (♥︎ people & action)